A propos

ICARE: Internet Center Anti Racism Europe (Centre Internet pour l'Anti Racisme en Europe)

Objectifs et philosophie
I Care est un réseau virtuel de soutien pour ceux qui se sont engagés à améliorer les standarts des droits humains universels et en particulier les principes de la non-discrimination.

Le rôle principal de I Care est de fournir des services adaptés aux besoins des ONGs et à la société civile en général. I Care se concentrera sur tous les pays européens, c'est une structure ouverte ce qui signifie que toute contribution est la bienvenue. Ceux qui font partie de I Care sont libres de l'utiliser comme ils leurs semble approprié: pour recevoir des informations, exprimer des points de vue, partager des expériences, créer des partenariats, etc... Le secrétariat de I Care controlera toute les contributions à fin de préserver les standarts des droits humains universellement reconnus.

Organisations fondatrices
UNITED for Intercultural Action, un réseau européen comprenant 550 organisations provenant de 49 pays européens, qui collaborent pour promouvoir les droits des réfugiés et des immigrés et pour combattre le racisme, le nationalisme et la discrimination. Magenta , Bureau de plainte contre la discrimination sur Internet (MDI): la Fondation Magenta combat le racisme et la discrimination sur Internet.

Histoire
I Care a commencé ses activités le premier octobre 1999. Nous voulions créer un portail pour l'antiracisme sur Internet. Bien qu'Internet nous offre la possibilité de collaborer avec des organisations dans ce domaine sur une échelle mondiale, nous avons décidé de nous concenter sur l'Europe. Ceci parce que le travail des deux organisations fondatrices est basé sur un contexte européen, et que beaucoup d'aspects spécifiques du racisme sont toujours basés sur des cultures, politiques et pratiques de la vie concrète (In Real Life, opposé à la vie virtuelle). Depuis Septembre 2005 ICARE est un projet de la Fondation Magenta seule.



Evènements passés

Rapports spéciaux
A chaque fois qu'un évènement ou une action dans le domaine de l'antiracisme avait lieu en Europe, nous étions, dans la mesure du possible, sur les lieux pour rapporter la chose sur le site Internet et par courriel, ainsi que pour offrir notre assistance technique et de l'espace sur le Web aux différentes organisations impliquées.

    • Février 2000: I Care a été la première source de nouvelles et de rapports en Anglais et Français sur les évènements qui ont eu lieu en Autriche suivant la participation du FPÖ au gouvernement.
    • Mars 2000: Rapport sur la semaine internationale d'action contre le racisme.
    • Avril 2000: Ouverture de l'Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes à Vienne.
    • Mars 2001: Rapport sur la semaine internationale d'action contre le racisme.

      Conférence mondiale contre le racisme des Nations Unies ainsi que les procédures préparatoires.

      En préparation à la Conférence mondiale, le Conseil de l'Europe a organisé une conférence préparatoire, pour l'Europe, à Strasbourg. Bien que la participation des ONGs ait été sollicitée par les organisateurs, seulement une fraction des ONGs seraient en état de pouvoir réellement participer au forum et à la conférence. De plus, il était impossible d'y participer pour beaucoup d'indivdus, en particulier ceux provenant d'Europe Centrale et de l'Est ou en mouvement à travers Europe. Nous voulions faire de la participation réelle une réalité virtuelle. I Care a initié une liste de discussion pour les organisations et individus qui voulaient y participer. Simultanément, les documents et déclarations de principes appropriés étaient publiés sur le site Internet. Pendant la conférence préparatoire de Strasbourg nous avons organisé l'InterConférence: une équipe internationale de techniciens, modérateurs de dialogue, traducteurs et reporters publiaient des rapports en direct sur la conférence; dirigeaient des sessions de dialogue entre contributeurs Internet et participants à la conférence et 'injectaient' les réactions des contributeurs Internet directement dans la conférence réelle, créant anisi un canal de communication interactif entre ceux qui font la politique et ceux qui la vivent et l'appliquent quotidiennement sur le terrain.

    • 28 mai - 4 juin 2000: Préparation de la jeunesse européenne Ready! Steady! Go! à Strasbourg pour la Conférence mondiale contre le racisme des Nations Unies de 2001.
    • 4 - 12 août 2000: Expo 2000 à Hanovre, Allemagne: Forum international de la jeunesse contre le racisme.
    • 9 - 13 octobre 2000: L'InterConférence au forum des ONGs et la conférence préparatoire européenne Tous Différents, Tous Egaux: des principes à la pratique conférence intergouvernementale à Strasbourg. En début 2000, au Palais des Nations, le quartier général des Nations Unies à Genève, des réunions préparatoires à la Conférence mondiale contre le racisme des Nations Unies (PrepComs) ont été tenues par la Commissariat des Droits de l'Homme des Nations Unies. Encore une fois, I Care a rapporté sur Internet et des listes de discussions. Pour consolider le réseau, nous avons créé des pages Internet sur I Care pour chacun des différents comités présents, où ils pouvaient publier leurs informations. Le Comité international d'organisation, coordinant le forum des ONGs à Durban, avait sa propre liste de diffusion, facilitée par I CARE.

    • 21 mai - 1er juin 2001: reportage en direct de la deuxième PrepCom à Genève.
    • 30 juillet - 10 août 2001: reportage en direct de la troisième PrepCom à Genève.

      A mesure que le temps avançait, le nombre des ONGs participants à la liste de discussion des Nations Unies de I Care par des échanges de vues et d'informations, se montait à un millier, provenant du monde entier.

    • Le 25 août 2001, l'équipe internationale de nouvelles et d'actualité de I Care arrivait à Durban, diffusant des informations en Anglais, Français et Espagnol.


    La section francaise de ICARE est rendue possible - entre autres - par l'Association Verbe et Lumiere-Vigilance.


    contact: francais@icare.to


Suggestions et commentaires à: francais@icare.to