UNE ACTION POUR COMBATTRE LA DISCRIMINATION AU LOGEMENT (France)

24/02/2013 - Après des « testings » – tests de discrimination – aux entrées des discothèques et dans les agences de recrutement, SOS Racisme Haute-Saône va prochainement lancer une opération dans les agences immobilières du département. Le but est de pouvoir constater le refus de location de logements de la part de certains bailleurs devant les origines sociales ou raciales des demandeurs.

Environ soixante personnes, bénévoles et membres de l’association, âgées de 18 à 60 ans et venant de toutes les origines sociales et raciales, seront sur le terrain. « Ce sont des personnes qui ont elles-mêmes été victimes de discrimination au logement », souligne le président Sofien Talandine avant de préciser le but de cette opération : « Nous ne voulons en aucune façon faire pression sur les propriétaires, nous ne voulons pas faire d’amalgame et que les choses soient mal interprétées. C’est une opération pacifique pour montrer simplement que cela existe et que c’est une pratique trop souvent employée. Il y a déjà tellement de problèmes actuellement pour se loger qu’il ne faut pas rajouter un problème à ceux déjà existants ». Au plan national, l’association a déjà fait condamner une agence pour discrimination : « S’il y a un procès, les fautifs encourent trois ans de prison et 45 000 € d’amende ». En lançant cette opération d’envergure, SOS Racisme tient avant tout « à rendre les pouvoirs publics attentifs aux résultats », conclut Sofien Talandine.

Par Bernadette Thevenin
Le Pays

RSS feed
Suggestions and comments please to info@icare.to